Rechercher

La paix

Mis à jour : 4 déc 2018



Nombreux sont ceux qui rêvent d’un monde de paix. J’aurais aimé écrire “tout le monde rêve d’un monde de paix”, mais cela serait inexact puisque, comme dans tout ce qui concerne l’atteinte d’un équilibre, il faut un rapport de force, un corollaire. Donc, où il y a paix, il y a nécessairement tumulte, voir chaos.


Mais justement, c’est du tumulte et du chaos que nait cette paix, l’histoire l’a démontré à maintes reprises. Chaque grande guerre a généré des périodes de paix et plus les guerres ont été importantes, plus elles ont amené des changements significatifs dans le monde. Mais malheureusement, c’est un éternel recommencement, car la paix collective ne pourra être atteinte que le jour où l’homme trouvera la paix individuelle. Alors, il est louable de rechercher et militer en faveur de la paix dans le monde, mais le plus grand travail et la plus grande oeuvre que vous pouvez faire pour celle-ci et de travailler pour votre paix intérieure.


Cependant, il faut être réaliste: Ce même rapport de force, ce corollaire de tumulte et de chaos existe en nous également et ce travail, cette recherche, s’avérera dans ses débuts un combat, peut-être même une guerre ou une révolution intérieure. Plonger au fond de SOI n’est pas un exercice facile et c’est un travail constant. Mais lorsque nous persistons et que cent fois sur le métier nous remettons notre ouvrage, c’est le SEUL endroit où vous pourrez trouver une paix durable, une véritable amnistie... Qu’est-ce que l’amnistie? C’est un terme qui nous vient du grec et qui signifie “oubli”. C’est aussi un terme qui nous vient du droit public pénal et qui désigne un acte du législateur qui vise à disposer des fautes du passé, à les effacer. Mais c’est surtout un acte qui interdit à quiconque de les rechercher ou les évoquer, sous peine de sanction. Autrement dit, c’est un acte de PARDON.


C’est ça la paix intérieure. Un lieu où le droit à l'erreur est en vigueur et où nous réalisons qu'au-delà de nos erreurs, nos travers, notre égoïsme et nos peurs brille une lumière qui ne demande qu'à prendre sa place et rejaillir sur les autres. Un lieu où nous pouvons pardonner, se pardonner d'abord et pardonner aux autres ensuite, peu importe les erreurs, les fautes, les oublis ou les négligences. Et ce pardon est l'acte ultime qui permet à notre véritable nature d'émerger et de prendre enfin prendre sa place. Mais pardonner c'est difficile et c’est ce qui rend la paix si difficile à atteindre. Mais c’est aussi ce qui la rend si belle, si douce, si légère et béatifique lorsque nous l’atteignons. Parce que c’est toujours au prix des plus grands efforts que nous atteignons les plus grandes récompenses.


#BrahmaShakti

©2018 by Réflexion sur le chemin. Proudly created with Wix.com