Rechercher

Le contrat



On peut voir notre vie comme un contrat. En faits, c’est une image que j’aime beaucoup, peut-être parce que cela me rattache à mes “racines” professionnelles. Un contrat, c’est une convention par laquelle une ou plusieurs personnes s’engagent à donner, à faire ou ne pas faire quelque chose. La plupart des gens pensent que pour être valide, un contrat doit être consigné par écrit. Mais il n’en est rien. Une entente verbale est toute aussi valide qu’une entente écrite. C’est simplement qu’il est plus facile de faire la preuve d’une entente écrite, parce que la loi présume que l’écrit contient l’intention des parties. Mais encore là, les dossiers judiciaires sont remplis de jugements qui analysent en long et en large le sens des contrats, quelle était la véritable intention des parties. Parce que les mots demeurent les mots, et ceux-ci sont toujours sujet à interprétation.


Certains vous diront qu’avant de venir ici-bas, nous avons conclu un contrat avec “là-haut”, ce en quoi vous croyez comme image ou concept de ce qui est à l’origine de tout. J’ai longtemps adhéré à cette croyance. Mais les croyances n’étant qu’un conditionnement de plus, conditionnements dont il faut se détacher pour s’ouvrir au mouvement qu’est la vie, aujourd’hui je n’affirmerai rien dans un sens comme dans l’autre relativement à cette idée de contrat “pré-nuptial” avec le Divin. Non, si j’aime l’idée du contrat dans nos vies, c’est plutôt comme un contrat avec nous-même. Un contrat, je l’ai écrit c’est un engagement à donner, à faire ou à ne pas faire. Par conséquent, cela implique de prendre ses responsabilités. Et c’est ce que j’aime dans l’idée du contrat, parce que, actuellement, dans cette société dont nous faisons partie, nous avons beaucoup de droits mais très peu de responsabilités, et il est peut-être temps de ramener les choses dans leur perspective. C’est quelque chose que je constatais lorsque je pratiquais le droit et c’est maintenant quelque chose que je vois également dans mon cheminement spirituel. Nous sommes déresponsabilisés à tous les niveaux de notre vie, y compris en ce qui concerne notre sphère intérieure. Nous passons beaucoup de temps à chercher ailleurs la solution à nos problèmes, alors que cette solution est en nous et que la majorité de nos problèmes peuvent se régler en prenant la responsabilité de ce que nous sommes. Simplement en prenant un recul objectif et sincère en regard de nos comportements, nos émotions, nos pensées et nos conditionnements, il est possible de régler beaucoup de problèmes. Voir que nous sommes responsables de ceux-ci et que l’origine de nos souffrances est à l’intérieur de nous, que nous sommes les seuls à être en mesure d’agir sur celles-ci et nous en libérer.


Se libérer de toute autorité, voilà quel devrait être le contrat que vous passez avec vous-même. Se libérer de l’autorité intérieure que nous nous imposons face à nous-même, mais se libérer de l’autorité extérieure également. Encore là, je constate à quel point nous sommes déresponsabilisés. Ce “marché de la spiritualité” que je découvre depuis un peu plus d’un an me sidère bien souvent. Parce que oui, il existe un marché de la spiritualité, ne nous leurrons pas. Là où un gain monétaire est possible, vous y trouverez l’Homme. Et s’il est une bonne chose que les auteurs et autorités en matière de spiritualité soient diverses et couvrent plusieurs approches, il l’est peut-être moins de remettre votre pouvoir personnel entre les mains de ceux-ci sans faire preuve, encore une fois, de recul et de discrimination. Toutes les approches, qu’elles soient spirituelle, religieuse, philosophique, théologique, occulte, métaphysique ou que sais-je encore (!), ne sont que des sources d’inspiration ou de référence. Parce qu’au final, les réponses elles sont toutes en vous! Personne ne va venir poser la main sur votre front pour vous bénir ou vous éveiller et même si cela était dans le domaine du possible, il ne vous apportera qu’une expérience passagère et tout le travail intérieur demeure à faire. Il n’existe aucune autorité humaine qui puisse vous dire avec exactitude le sens des textes sacrés ou qui peut prétendre avoir obtenu la révélation des révélations parce que toujours l’homme s’adressera à l’homme par le biais de la parole et que celle-ci sera toujours sujette à interprétation. Tout ce que vous pourrez tirer comme enseignement de tout ceci est l’universalité du message qui est toujours véhiculé par tous les auteurs et tous les prophètes; celui de l’amour. L’amour de soi et de son prochain. Pour le reste, ce n’est qu’en effectuant le travail intérieur, en vous responsabilisant, que vous pourrez toucher à votre révélation. Et celle-ci est personnelle à chacun, composée d’une multitude d’éléments dont plusieurs ne passent même pas par la parole, mais par une conviction et une intuition profonde de ce qui est bon pour vous. C’est ce que votre co-contractant, vous offrira en échange de votre don, parce qu’il y a toujours une contrepartie à un contrat. Que vous le passiez avec vous-même ou avec un tiers, si vous acceptez de donner ou de faire quelque chose, c’est dans le but de recevoir également. Alors que vous voyez ce contrat avec vous-même ou avec “Dieu” ne change rien au fait que vous recevrez une contrepartie. Mais pour recevoir, il faut donner. Pour recevoir une paye, il faut travailler.


Le travail il est intérieur, avec vous et pour vous. Et ce que vous gagnerez à faire ce travail, cette “paye”, elle est inestimable. Elle est toujours identique car “Dieu”, que vous le conceviez comme quelque chose de transcendant là-haut ou que vous le conceviez comme une part divine en vous, ou même que votre conception de celui-ci soit toute autre, qu’elle passe par le Christ, ou toute autre entité, donne toujours de la même façon, par l’amour. Mais il donne aussi d’une façon qui est personnelle, créative et unique à chacun. Et c’est en vous libérant de l’autorité que les autres ont sur vous, mais surtout de l’autorité que vous avez sur vous, que vous découvrirez comment il crée pour vous, comment vous pouvez créer ce que vous êtes.


Alors, maintenant que vous avez lu ceci... oubliez tout cela et soyez! Soyez libre d’être, libre de créer votre vie comme vous l’entendez, tout simplement.


#BrahmaShakti

©2018 by Réflexion sur le chemin. Proudly created with Wix.com